Ravauderîyes

Èn årtike di Wikisource.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Emojione 270F.svg Ciste ouve ci egzistêye eto divins ds ôtès ortografeyes : Mwaisse ouveRifondou walon.
Œuvres de M. l’abbé Louis-Joseph Courtois, Lucien Maréchal, Les Cahiers Wallons,  4, 1972
[ 1 ]
Ravauderîyes

Ën-a tant quë m’ont dët d’ lès scrîre
Èt qu’ m’ont faît l’ plaîjë d’ lès choûter :
Combén d’ côps m’ lès-a-t-on faît r’lîre
Èt min.me pës d’on côp lès tchanter

Qu’âros-dj’ faît, djë m’ lèyeûve à dîre ;
Quand èst-ç’ qu’on sèrè continté ?
Audjourdë c’èst l’ovradje intîr
Qu’on r’clame… dès maîssès volontés

L’ mouchon n’èst nén faît po l’ gayole
S’ël a dès-éles ë faut qu’ë vole
Ainsi l’a-t-on todë comprës…

Qu’on lès-admète… qu’on lès spèpîye
Dj’ faîs prinde l’aîr à mès Ravauderîyes.
Trop rèssèré, ça sint l’ mûtrë !