La p’tite coumére avu la blantche camisole/III

Èn årtike di Wikisource.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Emojione 270F.svg Ciste ouve ci egzistêye eto divins ds ôtès ortografeyes : Rifondou walon.
III
La p'tite coumére avu la blantche camisole, 1987

Û ç' quu ça finit drole

La ç'mintîre du Glêreûse èst mètûye ou cu du l' pitite tchapèle, tout du long du l' vôye d'Anlè, avu ène cwan.ne qui va bètcher ou Tchamp Hèrman. Ène pitite pwate du fiêr toute arounîe qui tchîpule quand on la droûve; dès grands nwârs tîyoûs qui la ravôtchèt du t't-autoû, come pou-z-aspêtcher lès mwârts qui n' sont nin a.èssés du couru vôye trop aujîmint; dès tombes du tous lès-âdjes èt du toutes lès sôrtes : dès vîyes qui n' sont pus aturtunûyes quu c'èst tous wazons èt toutes nichtés, jusqu'ou cavau du Comte du l' Rotchète, qu'i-gn-è nin in s'nè, ène rampe û ène rabrouche qu'è l’ drwat du v'nu bauker, nu sôye-t-i qu'a rèchant dubout d' sa binète, sins s' fé raboter l' grougnon sèyance tunante.

« La cé d' nosse Nowèle, c'èst la dêrine du l' rilêye du d'zous, di-st-i l’ père ». Èle tranche dins lès-ôtes, ca i-gn-è pont d' crwas, mês in grand bokèt d' blantche pire à trwâs costés, come c'èst lès tombes modères, asteûre. Mês, mile djo, qu'èst-ç' quu c'èst bin d' ça qui trin.ne là à l' tère, dulé la bwârdûre ? Tu-n-dîros come ène blantche tîquète fine cafougnêye.

Dju fwès trwâs-ascaujêyes come dès hazêyes d'in lîve apwinté paus tchins, pis dj' m'arète tout djus, clawé là : Jésus Marie Josèf! c'è-st-in moussemint, ène blantche camisole. Dju vole dussus ; dju la duscafougne voremint ; dj'avise la place du l' gavêye, à drète èt qu'èst-ç' quu dj' wès ? In roudje keûr !