El leup èt l’ tchén

Èn årtike di Wikisource.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Emojione 270F.svg Ciste ouve ci egzistêye eto divins ds ôtès ortografeyes : Rifondou walonOrtografeye do scrijheu.
El leup èt l' tchén
diviè 1860

In leup qui moreut d' fwim,
Qui d'aleut d'mander s' pwin
Rèscontère in djoû in tchén d' coû,
Gros come in boû.

- " Si dj'ôseus l'ataquer !
Si dj' pouleus l'istronner !
Mins va-z-è, t' minme, ètèrprinde
D'ataquer in tchén d' coû quand tu n' as rén dins l' vinte.

Faura co mias
Pârler bia !...
Bondjoû, mossieû Liyon !
Comint va-t i, hon ? ",
Dist-i l' leup d'ène vwès d' basse
Come èl vicaire des Hâyes quand i tchante èl préface.
- " I va fôrt bén ! " - " Oyi, on vwèt à vo frimousse
Qui vos mindjèz pus d' lârd qui d' crousses ! "
- " I n' tint qu'à ti
D' fé come mi :
A l' place d'aler au bos r'lètchî les foûyes
Véns t'ègadjî à l' cinse, c'est là qu'on fét fristoûye !
T'âras là pou d'djèner dèl cabouléye à pwès
Et pou dinner trwès plats au chwès ! "
- " Godouche !
Tu m' fés v'nu l'eûwe à l' bouche !
Qwè ç' qu'i faut fé pou ça ? "
- " Plère au cinsî, doner l' pate à s' feume
Et apicî les céns qui vèn'-nut skeûr nos peumes. "
- " Sins pus taurdjî,
Dj' va m'ègadjî ! "

Mins l' leup qu'aveut r'mârquè
Qui l' cau du tchén èsteut pèlè :
- " Qwè ç' qui t'as là ? T'es plein d' maus ! "
- " C'est quand on m' mèt l' lache, au trau ! "
- " A l' lache ? Tu n' vas nén usqui t' vous ? "
- " Nén tous les djoûs,
Mins ça n' fét rén ! "
- " Oh ! Comint ça n' fét rén ! Pour mi, ça fét si bén
Qui dj' fé ène crwès
Su t' caboulèye à pwès
Et tes trwès plats au chwès ! "

La-d'sus l' leup toûrne is' dos
Pète èvôye èt coûrt co !

C' est pour ti dîre
Qui sins l' liberté, va-z-è tchîr !


Note Wikissourd
Tecse eplaidî aprume pa Jules Lemoine (1892), adon-pwis pa Félicien Barry (dins: 200 septante écrivains dialectaux du Pays Noir, 1958, p. 102).

L' eplaideu Barry:

  • ni mete pont d' accint so les grandès letes…
  • ni so les ptits mots ki si screynut et s' prononcî come e francès: les céns, tes trwès plats
  • ni so les cawetes d' infinitif avou -er (ataquer).