Mèrcë : à vos-ôtes tortos

Èn årtike di Wikisource.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Emojione 270F.svg Ciste ouve ci egzistêye eto divins ds ôtès ortografeyes : Rifondou walon.
Mèrcë : à vos-ôtes tortos
Mèrcë : à vos-ôtes tortos

Mèrcë : à vos-ôtes tortos !
D’azârd, dj’a rèchë së têre à Lovin.
Mins mès racënes potchenèt foû d’ Mélin,
On bia p’tët vëladje dëvant d’ tchaîr amon lès Flaminds.

Djë vëke à Djëblou, là d’djà bén longtimps !
Djë mache më walon èvou l’ cë d’avaurlà,
Mins po bén m’ fé comprinde pa tortos,
Djë chëftéye co bén sovint dès mots

Quë v’ n’ètindroz qu’ à Am’tia.
Dj’ènn’ apëce à m’ soçon Luçyin quë provént d’ Florène,
Èt à nosse maisse à tortos qu’èst d’ Dorène ;

Sins malëce, po waîti dè bén fé m’ bèsogne.
Së ça r’chone à one saqwè,
C’è-st-à Chantal quë djè l’ dwè,
Èt, c’èst Jean-Jacques quë m’ rèlit à môde d’aviè Djodogne.