Li bèrlicot dès djoûs

Èn årtike di Wikisource.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Li bèrlicot dès djoûs

Libertad !

C’è-st-one pîce byin trop laudje,
Po-z-î prinde li mèseure di vosse vôye,
Po s’î pormin.ner à s’-t-audje,
Avou au d’bout vosse dêrène rôye.

C’è-st-on vêre à mitan plin
Qu’on-z-a bèvu au soûrdant.
Lès djoûs qu’on-z-a gangnî su l’ vint,
Sovint po rin, on fond d’ ridant.

Pace qui po yèsse libe, mi vét,
C’èst nin todi ç’ qu’on ’nnè r’lève,
C’èst putôt ç’ qu’on ’nnè vout fé.

Li cia què l’a : faut qu’i s’è siève,
S’i n’ sét nin : ça n’ siève à rin,
Su l’ laudje vôye qu’i vôreût bin.