Pådje:Théophile Bovy - Li Chant des Wallons, ca 1900.djvu/1

Èn årtike di Wikisource.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cisse pådje ci a stî coridjeye ey est l’ minme ki l’ sicanaedje.
Li Chant des Wallons
Œuvre primée aux concours
de 1900-1901
de la
LIGUE WALLONNE
DE LIÉGE
Coq hardi (Li Chant des Wallons).svg
paroles
de
Th. BOVY
musique
de
Touis HILLIER
I

Nos estans firs di nosse pitite patrèye,
Ca, lâge et long, on jâse di ses èfants ;
A prumî rang, on l’mette po l’industrèye,
Et d’vin les arts elle riglatihe ottant !
Nosse térre est p’tite, mains nos avans l’richèsse
Des hommes sincieux qu’anôblihet leu nom ;
Et nos avans des libèrtés timpesse
Volà poqwè qu’on-z-est fîr d’esse Wallon !
Et nos avans des libèrtés timpesse :
Volà poqwè,
Volà poqwè qu’on-z-est fir d’esse Wallon !

II

Di nosse passé, qwand c’est qu’on lét l’histwére,
On s’rècrèstêye vormint à chaque foyou
Et nosse cour crèhe, qwand c’est qu’on tûse à l’glwére
Di nos vix péres qui n’avît mâye pawou !
C’est grâce à zels qui n’jouwihans dè l’paye
Is ont sprâchî l’ênn’mi d’zos leu talon !
On l’sa r’clamé « les pus vaillants qu’i n’âye ! »
Volà poqwè qu’on-z-est fîr d’esse Wallon !
On l’sa r’clamé « les pus vaillants qui n’âye ! »
Volà poqwè,
Volà poqwè qu’on-z-est fir d’esse Wallon !

III

On s’veut voltîs inte frés dè l’Wallonrèye
Et l’on est prète onke l’aute à s’dinner l’main.
On fait plaisir bin sovint sins qu’on l’dèye ;
Nouque ni s’hâgnêye, qwand c’est qu’i vout fer l’bin !
Li Charité, qui mousse è l’mohinette,
N’y va qu’à l’nute, avou mèye précautions ;
Li pau qu’on doune, on n’èl donne qu’è cachette :
Volà poqwè qu’on-z-est fir d’esse Wallon !
Li pau qu’on donne, on n’èl donne qu’è cachette
Volà poqwè,
Volà poqwè qu’on-z-est fir d’esse Wallon !

IV

Pitit pays, vos qu’a tant d’grandeur d’âme,
Nos v’s aîmans bin, sins qu’nos l’brèyanse tot haut ;
Quand on v’kijâse, âx oûyes montèt nos lâme
Et nos sintans nosse cour batte à gros côps.
N’âyîz nolle sogne et viquez à liyèsse :
Di vos èfants, les bresses et l’cour sont bons ;
Et nos-avans les ch’vès fwért près dè l’tiesse :
Volà poqwè qu’on-z-est fir d’esse Wallon !
Et nos avans les ch’vès fwért près dè l’tiesse :
Volà poqwè,
Volà poqwè qu’on-z-est fir d’esse Wallon !

Edité par la Ligue Wallonne de Liége
IMP. JULIEN WASSEIGE, LIÉGE.