Cour d’ognon

Èn årtike di Wikisource.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Emojione 270F.svg Ciste ouve ci egzistêye eto divins ds ôtès ortografeyes : Feller — Rifondou walon.
Cour d’ognon
1888

Personnège

JOGET, vèïlle jônne fèïlle, matante da Joseph
MARÈIE, crapaude da Josèph, puis da Bambèrt
FIFINE, si sour
JOSEPH, sôdâr, galant da Marèïe
GÈRA, vi jônne homme, président dèl Sôciété dèl Jônnèsse
BERGOPZOOM, côparâl flamind
BAMBERT, sicrieu, galant da Marèie
BIETMÉ, dèl Sôciété dèl Jônnèsse
HOUBERT, dèl Sôciété dèl Jônnèsse
GILLES, dèl Sôciété dèl Jônnèsse
PIERRE, dèl Sôciété dèl Jônnèsse


L'affaire si passe li sèmedi èt l' dimègne dèl fièste a l' nutte.



Pièce représentée pour la première fois à Liège, au Théâtre du Gymnase par le Cercle d'Agrément, le 14 Juin 1888.