L’êwe

Èn årtike di Wikisource.
Aller à la navigation Aller à la recherche
L’êwe
Le Cri de Liège, 16 di nov. 1912, 1912
L’êwe

Li Moûse rôle sès êwes pâhulmint
Tot tchantant s’pèneuse lètanêye
E cîr, nol ouy’ d’ôr ni clign’têye
Et l’blanke bêté ni s’mosteure nin.

Sol corant dèl nut on freud vint
S’a-st-èlèvé, si lamièn’têye ;
Li Moûse rôle ses êwes pâhulmint
Tot tchantant s’pèneuse lètanêye.

Ine saqui dispôy’ on ptit timps,
Louk’ cori l’êwe… Ine ascohèye…
Et l’pauv’ cwérps si djète al valèye.
Cloup ! On gros bouyon… puis, pus rin.
Li Moûse rôle ses êwes pâhulmint.

Lucien COLSON